The Albion Plateau in Autumn (Oct. 2012)

Le Plateau d’Albion en Automne (Oct. 2012)

Maintenant, ce blog est bilingue et prend la suite de mes deux blogs en français, que vous pouvez continuer à visiter pour les sorties passées: http://huberaime.wordpress.com/ et http://tabbychat.wordpress.com/ . Souvent, un lieu décrit ici a déjà été montré ailleurs dans ce blog, ou le sera plus tard: utilisez donc aussi le moteur de recherche interne et explorez les Archives, à droite de chaque page. Le texte anglais n’est pas forcément une traduction directe depuis le français. Si vous voulez faire des sorties avec nous ou simplement demander des renseignements ou partager des impressions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire ici: huberaime@hotmail.fr , car nous aussi avons besoin d’encouragements et de retours critiques sur notre travail, pour ne pas avoir l’impression de publier dans le vide, et pour faire mieux ensuite. Si vous voulez gratuitement des photos “entières” et non filigranées, adressez-moi une demande motivée. Nous pouvons aussi nous déplacer pour réaliser bénévolement de petits reportages sur demande. Lisez également mon livre bilingue et illustré: MON GRAND VOYAGE, ETHIOPIE 1976-78: 20 Mois à travers 10 Pays, mis gratuitement en ligne ici: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ . Si vous aimez mon travail, partagez les liens avec vos contacts. J’aimerais également trouver des personnes pour dialoguer en anglais, oralement ou par écrit.

This blog is now bilingual. If you have enjoyed this article, you can visit my first two blogs: http://huberaime.wordpress.com/ and http://tabbychat.wordpress.com/ If you don’t read French, have a look anyway at the numerous photos. Often, a place described here has already been shown in this blog, or will be later: so look also at the Archives, on the right of each page, and use the internal search engine, at the top. If you recognize yourself on my photos and wish to receive free watermarkless pictures, or if you want to do an outing or a hike with us, or merely to share impressions or feelings, don’t hesitate to drop me a line. Indeed, I need critical feedback from you about my work, in order not to have the feeling of speaking to the walls, and to do better afterwards. I‘d also like you to read my bilingual illustrated book: MY GREAT TRIP, ETHIOPIA 1976-78: 20 Months across 10 Countries, published here: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ Please write me there, in English or in French: huberaime@hotmail.fr . If you like my work, share the links with your contacts. I would also like to find people with whom to communicate in spoken or written English.

Entre Ventoux et Lure, à cheval sur les départements de Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et de la Drôme, à une altitude moyenne de 800 à 900 m, le plateau d’Albion possède le caractère marqué d’une Provence déjà montagnarde. Damier bleu, blond et vert en été, à la saison des lavandes, le plateau, moins torride alors que les plaines du Comtat, offre tous ses attraits, lieu idéal pour des vacances “au vert”. Avant que le rude hiver ne s’installe, rien de tel qu’une randonnée de mi-automne entre Sault, Aurel et Saint-Trinit, tout en ramassant des champignons et des châtaignes. Pour voir d’autres billets sur le plateau d’Albion, cliquez ICI et utilisez le moteur de recherche interne, en haut et à droite de chaque page.

Between mount Ventoux and Lure mountain, straddling Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence and Drôme départements, at an altitude of about 800-900 m, Albion plateau owns the marked character of an already highland Provence. A blue, golden, green patchwork in summer, in the lavender season, the plateau, not as scorching then as Comtat plains, offers all its appeals, an ideal place for ‘green’ holidays. Before the harsh winter settles down, there’s nothing like a mid-autumn hike between Sault, Aurel and Saint-Trinit, looking for mushrooms and chestnuts. To see other posts about the Albion plateau, click HERE and please use the internal search engine, at the top right of each page.

1-Vue s.Sault(84) 29.10.07a 

Venant de Carpentras, la descente du col des Abeilles procure une vue étendue sur le “pays de Sault”. Les clichés de cet article proviennent de différentes sorties, sur plusieurs années. Placez la flèche de la souris sur toute photo pour lire la date de prise de vue.

Coming from Carpentras, the way down from Abeilles pass displays a wide view onto the ‘Sault area’. The photos in this article come from different outings, in several years. Move your mouse arrow into any picture to read the date when it was taken.

2-Aurel(84) vu du Sud RD942-25.10.09aa

Aurel est un village de caractère, pittoresquement campé sur sa colline.

Aurel is a village of character, picturesquely clinging on its hill.

2b-Aurel(84) 25.10.09a

Maisons à Aurel.

Houses in Aurel.

2c-Près d'Aurel(84) au Nord-Est 25.10.09a

Sur le chemin de randonnée, près d’Aurel, en direction de Saint-Trinit.

On the hiking path, near Aurel, heading for Saint-Trinit.

3-Rando Aurel-St.Trinit(84) 25.10.09a

Cette borie devait servir de bergerie.

This dry-stone hut must have been used as a sheepfold.

4-St.Trinit(84) vu du Nord 25.10.09a

L’église romane de la Sainte-Trinité apparaît, alors que nous approchons de Saint-Trinit.

The Romanesque Holy Trinity church appears, as we’re approaching Saint-Trinit.

5-St.Trinit(84) Chap.St.Roch et Ventoux 29.10.07a

La chapelle St. Roch à Saint-Trinit, devant le Ventoux.

St. Roch’s chapel in Saint-Trinit, in front of mount Ventoux.

ga-Bal.St.Trinit(84) Lactaires 'délicieux' 25.10.12agb-Bal.St.Trinit(84) Lactaires 'délicieux' et 'sanguins' 25.10.12a

Le lactaire “délicieux” (ci-dessus à gauche), de couleur orange, est assez commun sur le plateau en cette saison, surtout dans les bois de pins. Il ne mérite peut-être pas vraiment cette flatteuse appellation mais la variété rouge dite lactaire ”sanguin” est jugée supérieure. Comparez les deux espèces (cliquez sur la photo de droite pour l’agrandir).

The Lactarius deliciosus or ‘saffron milk-cap’ (above, on the left), orange-coloured, is fairly common on the plateau in this season, mainly in pine woods. Perhaps it doesn’t deserve the flattering hint that the Latin specific adjective suggests, but the red variety called Lactarius sanguifluus is deemed superior. Compare the two species (click on the right photo to enlarge it).

gc1-Balade St.Trinit 15.10.06a

La nuit tombe vite en octobre.

The night falls early in October.

gc-Mazan Lactaires 'délicieux' 25.10.12agd-Châtaignes 25.10.12a

Bien éplucher les champignons et gratter toutes les salissures, mais ne pas laver car les lactaires absorberaient l’eau comme une éponge. Couper en morceaux dans une poêle avec une gousse d’ail, un peu d’huile d’olive, une pincée de sel et de poivre et du thym ou romarin. Couvrir et faire cuire 20 mn à feu doux, puis 5 mn à feu vif, sans couvercle, en ajoutant du persil haché et en remuant. Servir aussitôt, pourquoi pas avec des châtaignes fendues, cuites au four ou encore mieux, dans la braise de feu de bois. Les lactaires rendent peu d’eau, réduisent peu et gardent une consistance ferme et croquante. Mmm!

Peel the mushrooms carefully and scrape off all the dirt, but don’t wash them for the saffron milk-caps would soak up like a sponge. Cut them to pieces into a pan with a clove of garlic, a little olive oil, a pinch of salt and pepper and some thyme or rosemary. Cover and cook over a slow heat for 20 mn, then remove the lid, add chopped parsley and cook over a fast heat for another 5 mn, stirring. Serve straight away, why not with slitted chestnuts, baked in your oven or better, in wood fire embers. Saffron milk-caps give out little water, shrink little and keep a firm crisp consistency. Mmm!        Huberaime

About Huberaime

Enseignant, né en 1955, passionné de photo, nature, rando et patrimoine provençal. N'hésitez pas à m'écrire si vous voulez gratuitement des photos non filigranées, faire des sorties avec nous ou simplement échanger des impressions: huberaime@hotmail.fr
This entry was posted in Plateau d'Albion, Pays de Sault, Vaucluse, automne and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to The Albion Plateau in Autumn (Oct. 2012)

  1. Joëlle Escoffier says:

    Encore une “BELLE PROMENADE” grâce à VOUS….. merci….
    Mais surtout vous avez du faire un “FESTIN” avec les champignons lactaires….. que l’on appelle
    chez nous “SANGUINS” …… Grillés au feu de bois avec un peu d’huile d’olive, salé, poivré “On s’en lèche les babines”…. d’avance +++++ et pour finir châtaignes grillées !!!! Joëlle

  2. Bonjour Joëlle. Merci beaucoup pour votre visite et pour ce commentaire. Oui, le patrimoine provençal est riche et diversifié, on n’a jamais fini de le découvrir et on est rarement déçu.

  3. english13 says:

    “Seasons of mists and mellow fruitfulness, close bosom friend of the autumn sun…”. What Keats achieves with poetry (Ode to Autumn), you achieve with photographic images. By the way, those bories I found also on the Mont d’or slopes above Lyon where they are called ‘cabornes’. I also learnt that in Burgundy and Beajolais they are called ‘cadoles’, in the Puy area, ‘chibottes’, around Nimes, ‘capitelles’, and in Italy, ‘trulli’. Some are very old, even pre-Roman (apparently?).

  4. Thanks for your comment, Phil. The ‘bories’ are common in the south-east of France, especially in Provence, and dry-stone huts exist almost everywhere in the world where fields have to be cleared of stones. Do you know the famous Bories Village in Gordes?

  5. Olga says:

    Wow! Mushrooms! Your recipe, Hubert and Sylvie, makes my mouth water, lol!

  6. Bonjour, Je prends note pour la recette des champignons lactaires, mais comme je ne suis pas une connaisseuse dans le domaine, je préfère toujours demander l’avis d’un spécialiste, comme vous, avant de les déguster. Les châtaignes, au feu de bois, dans la cheminée, c’est un vrai régal, dommage que l’on se trouve pas en Ardèche, car là on est servi, il n’y a qu’à ce baisser pour les ramasser, on en trouve presque partout. Avant, nous allions souvent en chercher, mais il faut faire vite, car elles deviennent vite véreuses, si on tarde de trop.

  7. Barbier says:

    Très belles prises de vue du plateau d’Albion, sous des couleurs d’automne splendides. Je prend note de la recette des champignons lactaires, mais n’étant pas connaisseuse dans la matière, je préfère, avant de les déguster, demander l’avis d’un spécialiste, comme vous. Pour ce qui est des châtaignes, il faut aller les chercher en Ardèche, notre coin de prédilection, on en trouve en abondance un peu partout là-bas. Mais mieux vaut ne pas trop tarder pour les ramasser, car elles deviennent vite véreuses.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s