A Cruise on the Danube (March 2016) Part 1/2

Croisière sur le Danube (mars 2016) Partie 1/2

Maintenant, ce blog est bilingue et prend la suite de mes deux blogs en français, que vous pouvez continuer à visiter pour les sorties passées: http://huberaime.wordpress.com/ et http://tabbychat.wordpress.com/ . Souvent, un lieu décrit ici a déjà été montré ailleurs dans ce blog, ou le sera plus tard: utilisez donc aussi le moteur de recherche interne et explorez les Archives, à droite de chaque page. Le texte anglais n’est pas forcément une traduction directe depuis le français. Si vous voulez faire des sorties avec nous ou simplement demander des renseignements ou partager des impressions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire ici: huberaime@hotmail.fr , car nous aussi avons besoin d’encouragements et de retours critiques sur notre travail, pour ne pas avoir l’impression de publier dans le vide, et pour faire mieux ensuite. Si vous voulez gratuitement des photos “entières” et non filigranées, adressez-moi une demande motivée. Nous pouvons aussi nous déplacer pour réaliser bénévolement de petits reportages sur demande. Lisez également mon livre bilingue et illustré: MON GRAND VOYAGE, ETHIOPIE 1976-78: 20 Mois à travers 10 Pays, mis gratuitement en ligne ici: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ . Si vous aimez mon travail, partagez les liens avec vos contacts. Je suis ouvert à toute proposition concernant une publication sur papier. J’aimerais également trouver des personnes pour dialoguer en anglais, oralement ou par écrit.   

Comme j’ai décidé de voyager davantage et plus loin, ce blog pourra décrire dorénavant des pays ou régions autres que la Provence.

This blog is now bilingual. If you have enjoyed this article, you can visit my first two blogs: http://huberaime.wordpress.com/ and http://tabbychat.wordpress.com/ If you don’t read French, have a look anyway at the numerous photos. Often, a place described here has already been shown in this blog, or will be later: so look also at the Archives, on the right of each page, and use the internal search engine, at the top. If you recognize yourself on my photos and wish to receive free watermarkless pictures, or if you want to do an outing or a hike with us, or merely to share impressions or feelings, don’t hesitate to drop me a line. Indeed, I need critical feedback from you about my work, in order not to have the feeling of speaking to the walls, and to do better afterwards. I‘d also like you to read my bilingual illustrated book: MY GREAT TRIP, ETHIOPIA 1976-78: 20 Months across 10 Countries, published here: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ Please write me there, in English or in French: huberaime@hotmail.fr . If you like my work, share the links with your contacts. I’m open to any idea about a publication on paper. I would also like to find people with whom to communicate in spoken or written English.

Since I’ve decided to travel more, and farther, this blog may from now on describe other countries or regions, besides Provence.

  Je m’offre une petite croisière sur le Danube, au départ de Vienne, avec CroisiEurope. Je me rends à la capitale autrichienne en autocar, de nouveau avec Eurolines. Le voyage depuis Avignon dure près de 23 heures dans chaque sens, mais c’est très bon marché car j’ai pris le billet longtemps à l’avance, et de plus c’est direct: une fois que l’on est assis, on n’a plus qu’à attendre que le temps passe. Quand on n’a pas de voisin dans le car, on peut étendre ses jambes et dormir; et quand on en a un, on peut tenter une causette. Dans tous les cas, on peut passer le temps à lire, à casser la croûte ou à regarder le paysage. A chaque arrêt, le chauffeur d’Eurolines nous annonce dans sa langue (souvent le tchèque ou le polonais) et parfois dans une autre le temps libre disponible pour se dégourdir les jambes, prendre un café, ou en “griller une” pour les fumeurs. Si on n’a pas compris, il faut demander à ses voisins: les chauffeurs ne recomptent pas toujours les passagers, et certains arrêts ne sont pas plus longs que ceux d’un bus urbain. Gare donc aux retardataires.

I’m taking a small cruise on the Danube, starting from Vienna, with CroisiEurope. I’m going to the Austrian capital by coach, again with Eurolines. The journey from Avignon takes almost 23 hours each way, but it’s very cheap for I bought the ticket a long time in advance. Moreover it’s direct: once you are seated, you just have to let the time go by. When you have no neighbour in the coach, you can stretch your legs and sleep; and when you have one, you may be tempted by a chat. In any case, you can spend the time reading, eating a bit or looking out of the window. At every stop, the Eurolines driver tells us in his language (often Czech or Polish) and sometimes in another one the free time available to stretch our legs or have a coffee or a smoke. If you don’t understand, ask your neighbours: not always do the drivers count passengers, and some stops are as short as those of a city bus. Latecomers might be in trouble.

aa-Vienne (Autriche) Schönbrunn 24.03.2016a

  Après un voyage sans problème, j’arrive le matin à la gare routière internationale à Vienne. Je profite du Wifi qui marche à merveille puis je prends mes repères pour le retour dans quatre jours et demi. Le quartier est propre mais sans intérêt particulier et il fait gris et froid: je décide de prendre le métro à la station Erdberg, située juste de l’autre côté de la rue, pour me rendre tout de suite au château de Schönbrunn. Les conditions météo peu clémentes m’incitent à renoncer à une longue visite des extérieurs de ce palais, qui risque de se dérouler sous la pluie glaciale, et après avoir pris la photo ci-dessus, je reprends le métro vers le centre-ville.

After an eventless journey, I arrive in the morning at the Vienna International Bus station. I make the most of the perfectly-working Wifi; then I visit the premises having in mind my return in four days and a half. The district is clean but plain and the weather is grey and cold: I make up my mind to take the underground at Erdberg station, situated just across the street, to go just now to Schönbrunn Palace. The inclement sky makes me give up a long outside visit of this residence, which could end up in an icy rain, and after taking this photo (above), I use the subway again, towards the city centre.

av-Vienne (Autriche) Egl. St. Pierre 24.03.2016a 

Le U-Bahn de Vienne est propre et pratique avec ses cinq lignes qui se recoupent à dix stations de correspondance. Les rames sont fréquentes même en ce début de fêtes pascales où l’affluence est faible. Le billet à l’unité coûte 2,20 €. Je vais passer la journée à découvrir la ville à pied, et entre les petites averses qui m’obligent à rechercher un abri, je prends quelques photos, profitant de courtes éclaircies. J’ai deux autres occasions de visiter Vienne dans ce voyage (voir aussi le second épisode de ce compte-rendu) et j’espère alors avoir plus de soleil pour une meilleure moisson photographique. Ci-dessus et ci-dessous, l’église Saint-Pierre, chef d’oeuvre du baroque. Remarquer que l’étroite façade s’intègre à merveille dans la perspective de la rue.

Vienna’s U-Bahn is clean and convenient with its five lines which intersect at ten connecting stations. Trains are frequent, even in this quiet beginning of Easter holidays. A single-ride ticket costs € 2,20. I’m going to walk throughout the city all day, and between the small showers which force me to take shelter, I take a few photos, making the most of short breaks in the clouds. I’ve got two more opportunities to visit Vienna during this trip (see also the second part of this account) and I hope I’ll have sunnier weather then to gather better pictures. Above and below, Saint Peter’s church, a baroque masterpiece. Notice that the narrow façade fits perfectly into the perspective of the street.

ax-Vienne (Autriche) Egl. St. Pierre 24.03.2016a

bm-Vienne (Autriche) Parlement 24.03.2016a

Tout au long du Ring, large boulevard circulaire, s’échelonnent de beaux bâtiments du XIXème siècle. Ci-dessus, le Parlement autrichien. Vienne est une belle ville, agréable, propre, claire et aérée, mais au style peut-être un peu pompeux. Je n’y ai pas retrouvé en tous cas le charme si romantique de Prague, par exemple.

All along the Ring, a broad circular boulevard, stretch handsome XIXth-century buildings. Above, the Austrian Parliament. Vienna is a fine city, pleasant, clean, clear and well spaced out, but its style might be deemed a little pompous or solemn. I didn’t find there, in any case, Prague’s so romantic charm, for instance.

br-Vienne (Autriche) Egl. St.Charles-Borromée 24.03.2016a

L’église Saint-Charles-Borromée est un autre chef-d’oeuvre baroque. Le bassin qui la précède est à sec en ce moment, c’est dommage pour la photo.

Karlskirche, or the church of St. Charles Borromeo, is another baroque masterpiece. Its small front pond is dry by now, it’s a pity for the photo.

cd-Vienne (Autriche) Danube, Vivaldi et égl. du Jubilé 24.03.2016a

En fin d’après-midi, le ciel s’éclaircit et je reprends le métro pour découvrir le Danube, l’église Saint-François d’Assise dite aussi église du Jubilé, et le Vivaldi qui sera ma résidence pour quatre nuits.

In the late afternoon, the sky clears up a little and I take the underground again to see the Danube, St. Francis of Assisi Church also called Kaiser Jubilee Church, and the Vivaldi which will be my home for four nights.

cy-Vienne (Autriche) 25.03.2016a

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous avons une visite guidée intéressante de la capitale autrichienne, mais le temps est bien gris. Ci-dessus, un des nombreux vendeurs qui proposent, autour de la cathédrale, des billets pour des concerts.

The following morning, after a good night’s rest, we enjoy an interesting guided tour of the Austrian capital, but the sky is low and grey. Above, one of the many sellers who offer concert tickets around the cathedral.

cz-Vienne (Autriche) 25.03.2016a

Une horloge d’un modèle peu commun.

A strange-looking clock.

d1-Croisière sur le Danube Bratislava 25.03.2016a

L’après-midi se déroule en navigation vers l’aval. Nous passons ci-dessus devant Bratislava, que nous visiterons deux jours plus tard, mais le temps reste très couvert.

In the afternoon, we sail downstream. Above, we go past Bratislava, which we’ll visit two days later, but the sky remains overcast.

da-Budapest Place des Héros 26.03.2016a

Le lendemain, nous nous réveillons amarrés à Budapest. Nous commençons par une visite guidée, d’abord de Pest. La circulation est très calme en cette veille de Pâques. Voici la place des Héros (ci-dessus) et à proximité le château de Vajdahunyad, du XIXème siècle, qui abrite le musée de l’agriculture (ci-dessous).

The following day, we wake up moored in Budapest. We begin with a guided tour, first of Pest. To-morrow is Easter and the traffic is very quiet. Here is Heroes’ Square (above), and close to it Vajdahunyad Castle, which shelters the Museum of Hungarian Agriculture (below).

db-Budapest Musée Agriculture 26.03.2016a

dh-Budapest Eglise Matthias 26.03.2016a

Nous continuons par la visite de Buda, qui se trouve de l’autre côté, sur la rive droite (ouest) du Danube, plus accidentée. Ci-dessus, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavár ou église Matthias.

We go on with the visit of Buda, which stands on the other side, on the hillier right (west) bank of the Danube. Above, the church of Our Lady of Buda, or Matthias Church.

dj-Budapest Bastion des Pêcheurs 26.03.2016a

Le Bastion des Pêcheurs et la statue d’Etienne Ier de Hongrie.

Fisherman’s Bastion and the statue of Stephen I of Hungary.

dm-Budapest Panor. dep. Bastion des Pêcheurs 26.03.2016a

Depuis le Bastion des Pêcheurs, la vue est belle même si les trouées de ciel bleu se font attendre. Ci-dessous, le Parlement hongrois, inspiré du palais de Westminster à Londres, a été construit à la fin du XIXème siècle à l’occasion des festivités de 1896 commémorant le millénaire de la Hongrie.

From Fisherman’s Bastion, the view is fine even if blue gaps are scarce. Below, the Hungarian Parliament, inspired by London Westminster Palace, was built at the end of the XIXth century, at the time of the 1896 Hungary’s thousandth anniversary commemorations.

do-Budapest Vue s. Parlement dep. Bastion des Pêcheurs 26.03.2016a

dp-Budapest Quartier du Château de Buda 26.03.2016a

Devant la statue d’Etienne Ier de Hongrie (ci-dessus).

In front of the statue of Stephen I of Hungary (above).

du-Budapest 26.03.2016a

L’après-midi, je visite en solo la capitale hongroise. Je parcours d’abord la longue rue piétonne de Pest, parallèle au Danube, puis je rejoins le fleuve que je longe vers l’aval (ci-dessous, le mémorial des chaussures au bord du Danube), avant de le traverser sur le pont des Chaînes.

In the afternoon, I visit the Hungarian capital by myself. I first walk along Pest’s long pedestrian street, parallel to the Danube; I then reach the river which I follow downstream (below, the Shoes on the Danube Bank), before crossing it on the Chain Bridge.

dx-Budapest 26.03.2016a

ea-Budapest Pont Vert 26.03.2016a

Je traverse et retraverse le pont Vert ou pont de la Liberté, puis je monte à pied à la statue de la Liberté (ci-dessus à gauche), d’où la vue est intéressante et très étendue, espérant une autre éclaircie, qui ne viendra pas.

I cross the Green Bridge, or Liberty Bridge, and then again. I walk up to the Liberty Statue (above, on the left), from where the view is interesting and stretches far, hoping for another ray of sunshine, which won’t come.

ed-Budapest Spectacle hongrois 26.03.2016a

Pour le dîner de goulash à bord, on nous apporte un seau émaillé et on se sert à la louche de petits morceaux de boeuf dans leur bouillon légèrement relevé et accompagné de légumes, également bouillis. Cela ne vaut pas la délicieuse cuisine française du bord. De talentueux musiciens et danseurs animent ensuite une soirée hongroise. Après ce spectacle, c’est le moment de monter, chaudement vêtus, sur le “pont soleil” pour la “surprise du Commandant”, qui sera un des grands moments de ce voyage.

For the goulash dinner on board, we are brought an enameled bucket and we help ourselves with a ladle to small pieces of beef in their slightly spiced broth, served with vegetables, also boiled. It can’t be compared to the delicious French cuisine on board. Then, talented musicians and dancers present a Hungarian show. Afterwards, it’s time to go up to the ship’s roof, warmly dressed, for the ‘Captain’s surprise’, which will be one of the greatest moments of this trip.

SUITE ICI                 CONTINUATION HERE

About Huberaime

Enseignant, né en 1955, passionné de photo, nature, rando et patrimoine provençal. N'hésitez pas à m'écrire si vous voulez gratuitement des photos non filigranées, faire des sorties avec nous ou simplement échanger des impressions: huberaime@hotmail.fr
This entry was posted in DANUBE, CROISIERE and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to A Cruise on the Danube (March 2016) Part 1/2

  1. Philip says:

    Well – you said you were going to travel around this year and I can see that. Nice trip and as usual, lovely photos!

  2. Pingback: A Cruise on the Danube (March 2016) Part 2/2 | PHOTOS OF OUR PROVENCE and Beyond

  3. Barbier says:

    L’église Saint Pierre, et celle de Saint-Charles-Borromée, à Vienne, sont de véritables chef-d’oeuvre baroques, elle me font penser aux églises que l’on a vues, en Toscane ou sur la côte ligure, en Italie. Très jolies les photos, cela donne envie d’y aller.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s