The American West (September 2016) Part 1/3

L’Ouest américain (septembre 2016) Partie 1/3

Maintenant, ce blog est bilingue et prend la suite de mes deux blogs en français, que vous pouvez continuer à visiter pour les sorties passées: http://huberaime.wordpress.com/ et http://tabbychat.wordpress.com/ . Souvent, un lieu décrit ici a déjà été montré ailleurs dans ce blog, ou le sera plus tard: utilisez donc aussi le moteur de recherche interne et explorez les Archives, à droite de chaque page. Le texte anglais n’est pas forcément une traduction directe depuis le français. Si vous voulez faire des sorties avec nous ou simplement demander des renseignements ou partager des impressions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire ici: huberaime@hotmail.fr , car nous aussi avons besoin d’encouragements et de retours critiques sur notre travail, pour ne pas avoir l’impression de publier dans le vide, et pour faire mieux ensuite. Si vous voulez gratuitement des photos “entières” et non filigranées, adressez-moi une demande motivée. Nous pouvons aussi nous déplacer pour réaliser bénévolement de petits reportages sur demande. Lisez également mon livre bilingue et illustré: MON GRAND VOYAGE, ETHIOPIE 1976-78: 20 Mois à travers 10 Pays, mis gratuitement en ligne ici: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ . Si vous aimez mon travail, partagez les liens avec vos contacts. Je suis ouvert à toute proposition concernant une publication sur papier. J’aimerais également trouver des personnes pour dialoguer en anglais, oralement ou par écrit.   

Comme j’ai décidé de voyager davantage et plus loin, ce blog pourra décrire dorénavant des pays ou régions autres que la Provence.

This blog is now bilingual. If you have enjoyed this article, you can visit my first two blogs: http://huberaime.wordpress.com/ and http://tabbychat.wordpress.com/ If you don’t read French, have a look anyway at the numerous photos. Often, a place described here has already been shown in this blog, or will be later: so look also at the Archives, on the right of each page, and use the internal search engine, at the top. If you recognize yourself on my photos and wish to receive free watermarkless pictures, or if you want to do an outing or a hike with us, or merely to share impressions or feelings, don’t hesitate to drop me a line. Indeed, I need critical feedback from you about my work, in order not to have the feeling of speaking to the walls, and to do better afterwards. I‘d also like you to read my bilingual illustrated book: MY GREAT TRIP, ETHIOPIA 1976-78: 20 Months across 10 Countries, published here: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ Please write me there, in English or in French: huberaime@hotmail.fr . If you like my work, share the links with your contacts. I’m open to any idea about a publication on paper. I would also like to find people with whom to communicate in spoken or written English.

Since I’ve decided to travel more, and farther, this blog may from now on describe other countries or regions, besides Provence.

  Mon neuvième voyage de 2016 sera le point culminant de l’année: je réalise mon rêve de visiter l’Ouest américain. J’ai opté cette fois pour un voyage organisé Voyamar, que je fais en solo. Depuis Avignon, il est facile de rallier l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle grâce au TGV direct. Le vol étant matinal, je dois prendre une chambre d’hôtel à Roissy, puis je m’envole sans problème pour Los Angeles avec Air Tahiti Nui, qui assure une liaison directe et sans escale. Après un vol de près de douze heures, j’atterris en Californie – où le décalage horaire avec la France est de neuf heures – en début d’après-midi du même jour. Comme avant-goût des files d’attente qui seront mon lot tout au long de ce voyage, il me faudra plusieurs heures de patience avant d’arriver à ma chambre d’hôtel, entre la queue à la douane, la constitution du groupe de cinquante, et l’allure de limace de l’autocar sur les autoroutes engorgées de Los Angeles.

My ninth trip in 2016 will be the greatest moment of the year: my dream of visiting the American West is becoming a reality. This time, I chose an organized Voyamar trip, which I’ll take by myself. From Avignon, it’s easy to reach Roissy-Charles-de-Gaulle airport near Paris through the high speed train, without changing. Since it’s a morning flight, I have to sleep in a hotel in Roissy before flying without a hitch to Los Angeles with Air Tahiti Nui, which operates a non-stop link. After a nearly twelve-hour flight, I land in California – where the time difference with France is nine hours – in the early afternoon of the same day. As a foretaste of the queues which will be my fate all along the trip, I’ll have to wait for hours before getting to my hotel room, from the waiting line at the customs, then the forming of the fifty-people group, to the sluggish pace of the coach on the half-obstructed Los Angeles motorways.  

ac-USA Californie Los Angeles 08.09.2016a

La chambre d’hôtel à Norwalk est confortable et très grande. Je fais bien de me présenter au petit-déjeuner peu après six heures car une longue file d’attente se forme bientôt. Nous commençons ensuite le circuit en autocar par une visite sommaire de Los Angeles. Ci-dessus, le Hollywood Sign, et ci-dessous, le Walk of Fame. Les 65 clichés que j’ai sélectionnés pour les trois parties de ce compte-rendu ne sont qu’un aperçu d’une moisson photographique beaucoup plus ample.

The hotel room in Norwalk is comfortable and very large. It was no bad idea of me to arrive a little after 6 am for the breakfast for soon after that a long queue forms. We then start the coach tour with a quick visit of Los Angeles. Above, the Hollywood Sign, and below, the Walk of Fame. The 65 snapshots I have selected for the three parts of this account are but a small part of a much larger wealth.

ad-USA Californie Los Angeles Walk of Fame 08.09.2016a 

ah-USA Californie Los Angeles Walt Disney Concert Hall 08.09.2016a

  Le Walt Disney Concert Hall se trouve à deux pas de l’Hôtel de Ville de Los Angeles.

The Walt Disney Concert Hall is very close to Los Angeles City Hall.

aj-USA Californie Bagdad Café 08.09.2016a 

  Nous roulons ensuite vers l’est et faisons un arrêt au Bagdad Café (ci-dessus), dans le désert de Mojave (ci-dessous).

We then run eastwards and make a stop at the Bagdad Café (above), in the Mojave Desert (below).

al-USA Californie Désert de Mojave 08.09.2016a 

an-USA Nevada Laughlin 08.09.2016a

  Nous entrons dans l’Etat du Nevada, et passons la nuit à Laughlin, à l’hôtel-casino ci-dessus. Il fait extrêmement chaud ici à basse altitude, au bord du fleuve Colorado.

We enter the State of Nevada, and spend the night in Laughlin, at this hotel & casino (above). It’s extremely hot here at a low altitude, by the river Colorado.

as-USA Arizona Seligman 09.09.2016a

  Le lendemain matin, nous faisons halte à Seligman, petit village de l’Arizona, sur la mythique route 66. Les touristes, surtout français, pullulent comme des sauterelles en ce lieu certes typique, mais tout de même assez kitsch. Je constate ici comme plus loin que les Américains sont souvent généreux: on nous propose par exemple du café gratuit et l’accès aux toilettes sans obligation d’achat dans certains magasins de souvenirs.

The following morning, we take a break in Seligman, a small village in Arizona, on the mythical Route 66. Tourists, mostly French, swarm like grasshoppers in this place indeed typical but all the same rather kitsch. I notice here like further that Americans are often generous: in some souvenir shops, we are for example offered free coffee and the access to the restrooms without having to buy anything.  

av-USA Arizona Flore sauvage 09.09.2016a

Je n’ai pu identifier cette fleur de l’Arizona, sur la route du Grand Canyon. Quelqu’un peut-il aider?

I could’t put a name on this Arizona flower, on the way to the Grand Canyon. Can anybody help?

az-USA Arizona Grand Canyon du Colorado 09.09.2016a

Les images du Grand Canyon du Colorado sont plus parlantes que les mots. A la place du survol en avion proposé, très cher (185$), je fais une petite randonnée de trois heures le long de l’à-pic.

The pictures of the Grand Canyon of the Colorado river speak better than words. Instead of the very expensive (185$) available flight above the site, I make the most of a three-hour walk along the edge.

ba-USA Arizona Grand Canyon du Colorado 09.09.2016a

bi-USA Arizona Grand Canyon Historic Village South Rim 09.09.2016a

Cet écureuil américain, beaucoup plus grand que son cousin européen, a bien voulu poser au Village Historique, sur le bord sud de la gigantesque entaille.

This American squirrel, much larger than its European cousin, let me photograph it at the Historical Village, on the south rim of the huge gash.

bn-USA Route de Monument Valley 10.09.2016a

Nous faisons étape à Flagstaff, où il fait beaucoup plus frais qu’à Laughlin. Notre guide Michael nous fait lever à 5h 15, pour commencer la journée par une demi-heure de queue dehors dans le froid matinal, pour un piètre petit-déjeuner pris par terre faute de place aux tables. Ci-dessus, nous approchons de Monument Valley, à la limite de l’Arizona et de l’Utah.

The day’s stage is at Flagstaff, where it’s much colder than in Laughlin. Michael, our guide, makes us get up at 5. 15, to start the day with a thirty-minute wait, queueing up outside in the morning chill, for a shabby breakfast eaten on the floor for lack of vacant seats. Above, we get close to Monument Valley, at the boundary of Arizona and Utah.

bs-USA Arizona-Utah Monument Valley 10.09.2016a

Monument Valley est pour moi le clou de ce voyage, catégorie sites naturels. Ce haut lieu fait partie de la réserve indienne des Navajos. Dans des véhicules tout terrain conduits par des Indiens, nous effectuons un parcours au travers du site désertique. Je sens les secousses de la piste, la chaleur du soleil, la poussière, et je vois le grandiose panorama défiler devant moi. Tourisme de masse, certes. L’époque des pionniers de l’Ouest est bien finie et ces Indiens font presque du travail à la chaîne. Mais quoi qu’il en soit j’y suis, et ce moment restera inoubliable. Après avoir fait la queue comme d’habitude pour un piètre déjeuner “navajo” à l’ombre d’une falaise – éviter à tout prix de tester les toilettes du lieu – nous remontons dans les 4×4 pour finir le petit itinéraire et retrouver l’autocar.

Monument Valley is for me the star turn of this trip, at least among natural sites. This high place is a part of the Navajo Indian reservation. In 4WD vehicles driven by Indians, we take a small ride across the barren landscape. I can feel the jolts of the track, the heat of the sun, the dust, and I can see the imposing scenery pass by. Mass tourism, indeed. Pioneers’ time in the West is over, for sure, and the job of these Indians is almost mere assembly line work. But anyway I’m here and this moment will remain unforgettable. After queueing up as usual for a poor ‘Navajo lunch’ in the shade of a cliff – please avoid testing the ‘restrooms’ of the place – we go back to the cars to finish the short ride and reach the coach parking lot.

bx-USA Arizona-Utah Monument Valley 10.09.2016a

ce-USA Arizona-Utah Monument Valley 10.09.2016a

ci-USA Arizona-Utah Monument Valley 10.09.2016a

cm-USA Arizona-Utah Monument Valley 10.09.2016a

cn-USA Arizona Glen Canyon Dam Lac Powell 10.09.2016a

La construction du barrage du Glen Canyon a créé le lac Powell. Je n’opte pas pour le survol du lac en avion car cette excursion est très chère (185$). A la place, je fais une promenade qui ménage de belles vues sur l’ouvrage d’art.

The building of Glen Canyon Dam created Lake Powell. I won’t fly on a plane above the lake for this optional excursion is very expensive (185$). I have a walk instead along the dam, which displays fine views of the impressive structure.

cs-USA Utah Dîner à Kanab 10.09.2016a

Le soir, nous arrivons à Kanab dans l’Utah. Ce village moderne, aéré et très bien tenu, cultive avec amour les traditions du Far West. On nous offre un dîner ambiance cow-boy, mais la cohue de touristes entache l’authenticité de la soirée.

At night, we arrive at Kanab in Utah. This modern village, well spaced out and clean, lovingly cultivates Far West traditions. We are offered a ‘cow boy-atmosphere’ dinner, but the throng of tourists spoils the authenticity of the evening.

SUITE ICI                              CONTINUATION HERE

About Huberaime

Enseignant, né en 1955, passionné de photo, nature, rando et patrimoine provençal. N'hésitez pas à m'écrire si vous voulez gratuitement des photos non filigranées, faire des sorties avec nous ou simplement échanger des impressions: huberaime@hotmail.fr
This entry was posted in Etats-Unis and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to The American West (September 2016) Part 1/3

  1. Pingback: The American West (September 2016) Part 2/3 | PHOTOS OF OUR PROVENCE and Beyond

  2. Pingback: The American West (September 2016) Part 3/3 | PHOTOS OF OUR PROVENCE and Beyond

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s