The American West (September 2016) Part 3/3

L’Ouest américain (septembre 2016) Partie 3/3

Maintenant, ce blog est bilingue et prend la suite de mes deux blogs en français, que vous pouvez continuer à visiter pour les sorties passées: http://huberaime.wordpress.com/ et http://tabbychat.wordpress.com/ . Souvent, un lieu décrit ici a déjà été montré ailleurs dans ce blog, ou le sera plus tard: utilisez donc aussi le moteur de recherche interne et explorez les Archives, à droite de chaque page. Le texte anglais n’est pas forcément une traduction directe depuis le français. Si vous voulez faire des sorties avec nous ou simplement demander des renseignements ou partager des impressions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire ici: huberaime@hotmail.fr , car nous aussi avons besoin d’encouragements et de retours critiques sur notre travail, pour ne pas avoir l’impression de publier dans le vide, et pour faire mieux ensuite. Si vous voulez gratuitement des photos “entières” et non filigranées, adressez-moi une demande motivée. Nous pouvons aussi nous déplacer pour réaliser bénévolement de petits reportages sur demande. Lisez également mon livre bilingue et illustré: MON GRAND VOYAGE, ETHIOPIE 1976-78: 20 Mois à travers 10 Pays, mis gratuitement en ligne ici: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ . Si vous aimez mon travail, partagez les liens avec vos contacts. Je suis ouvert à toute proposition concernant une publication sur papier. J’aimerais également trouver des personnes pour dialoguer en anglais, oralement ou par écrit.   

Comme j’ai décidé de voyager davantage et plus loin, ce blog pourra décrire dorénavant des pays ou régions autres que la Provence.

This blog is now bilingual. If you have enjoyed this article, you can visit my first two blogs: http://huberaime.wordpress.com/ and http://tabbychat.wordpress.com/ If you don’t read French, have a look anyway at the numerous photos. Often, a place described here has already been shown in this blog, or will be later: so look also at the Archives, on the right of each page, and use the internal search engine, at the top. If you recognize yourself on my photos and wish to receive free watermarkless pictures, or if you want to do an outing or a hike with us, or merely to share impressions or feelings, don’t hesitate to drop me a line. Indeed, I need critical feedback from you about my work, in order not to have the feeling of speaking to the walls, and to do better afterwards. I‘d also like you to read my bilingual illustrated book: MY GREAT TRIP, ETHIOPIA 1976-78: 20 Months across 10 Countries, published here: http://huberttabutiaux.wordpress.com/2011/04/16/introduction/ Please write me there, in English or in French: huberaime@hotmail.fr . If you like my work, share the links with your contacts. I’m open to any idea about a publication on paper. I would also like to find people with whom to communicate in spoken or written English.

Since I’ve decided to travel more, and farther, this blog may from now on describe other countries or regions, besides Provence.

La première partie de ce compte-rendu est ICI.

The first part of this account is HERE.

La magnifique galère continue. Notre guide Michael nous fait lever à 5h 15 mais nous devons attendre dans le hall de l’hôtel jusqu’à 9h 15 avant de voir notre excellent chauffeur mexicain Alejandro arriver avec notre autocar réparé et nous emmener vers San Francisco, que nous n’atteignons qu’en fin de matinée. Par bonheur il fait très beau, comme pendant tout le circuit d’ailleurs. Il y a bien eu parfois des passages nuageux, mais par une chance étonnante jamais lors des visites ou des occasions de photographier.

The magnificent ‘ordeal’ is going on. Our guide Michael makes us get up at 5. 15 am but we have to wait in the hotel hall till 9. 15 before seeing our excellent Mexican driver Alejandro arrive in our repaired coach and take us to San Francisco, which we won’t reach until late morning. Luckily the weather is very fine, as always during the whole tour. Sometimes there were cloudy spells, but by amazing good fortune never during visits or opportunities to photograph.

fw-USA Californie San Francisco Vue dep. Cable Car 14.09.2016a

Nous ne resterons que onze heures à San Francisco, mais ce qui ne sera qu’un survol de la cité me laissera l’inoubliable souvenir d’un merveilleux tourbillon. Après avoir fait un arrêt sur la place de l’Hôtel de Ville, où je remarque hélas de nombreux clochards et marginaux, certains en triste état, nous faisons un parcours en cable car, l’original moyen de transport spécifique à San Francisco (ci-dessus et ci-dessous).

We will stay only eleven hours in San Francisco, but what will be just a skimming over the city will leave me the unforgettable memory of a wonderful whirl. After a stop at the city hall square, where I sadly notice many tramps and dropouts, some of them in a sorry state, we take a cable car ride, the original means of transport specific of San Francisco (above and below).

fx-USA Californie San Francisco Cable Car 14.09.2016a 

fy-USA Californie San Francisco Down Town 14.09.2016a

  Le centre des villes américaines – appelé downtown – est souvent un quartier d’affaires dominé par des gratte-ciel.

The centre of American cities – called ‘downtown’ – is often a business district dominated by skyscrapers.

ge-USA Californie San Francisco China Town 14.09.2016a

  Nous déjeunons dans le quartier chinois, mais là encore, impossible d’échapper à une assez longue file d’attente. Compte tenu du peu de temps dont nous disposons, un simple sandwich acheté dans la rue aurait bien mieux fait mon affaire. 

We have lunch in Chinatown, but here again, impossible to avoid a rather long queue. Considering the short time we are granted in the city, a mere sandwich bought in the street would have suited me much better.

gg-USA Californie San Francisco Pier 39 - 14.09.2016a

  Nous allons ensuite faire une promenade d’une petite heure en bateau dans la baie. Au lieu de prendre la queue à l’embarcadère tout de suite comme tout le monde, je m’octroie dix minutes pour visiter les quais au pas de charge. 

We then go for a small hour’s sail in the bay. Instead of taking the queue at the landing stage at once like everybody, I treat myself to a ten-minute visit of the wharves at a run.

gl-USA Californie San Francisco Baie en bateau Golden Gate 14.09.2016a

  Je me fraie un passage jusqu’à l’avant du bateau et m’accroche au bastingage, pour pouvoir profiter du paysage. Nous passons sous le pont du Golden Gate avant de rebrousser chemin.

I elbow my way as far as the bow and cling to the ship’s rail, to make the most of the views. We sail below the Golden Gate bridge before turning back.

gn-USA Californie San Francisco Baie en bateau Golden Gate 14.09.2016a 

gv-USA Californie San Francisco Baie en bateau Alcatraz 14.09.2016a

  Au premier plan, l’île d’Alcatraz (ci-dessus).

In the foreground, Alcatraz Island (above).

ha-USA Californie San Francisco Baie en bateau 14.09.2016a

Nous revenons nous amarrer au quai (ci-dessus).

We sail back to the wharf and moor (above).

hf-USA Californie San Francisco Panor.14.09.2016a

  Nous franchissons maintenant le pont du Golden Gate en autocar, pour profiter de la vue de l’autre côté.

Now we cross the Golden Gate bridge with the coach, to enjoy the view from the other side.

hh-USA Californie San Francisco Vue 14.09.2016a 

hl-USA Californie San Francisco Quartier hippie 14.09.2016a

  Le quartier hippie de San Francisco a conservé des demeures de l’époque victorienne, ainsi que des maisons aux couleurs ou aux décorations plutôt excentriques.

San Francisco’s hippie district keeps Victorian-era dwellings, as well as eccentrically-coloured and decorated houses.

hn-USA Californie San Francisco Maisons victoriennes 14.09.2016a 

hp-USA Californie San Francisco Lombard Street 14.09.2016a

  La rue Lombard possède une section si pentue que dans la largeur de cette portion ont été aménagés huit virages en épingles à cheveux bordés d’hortensias.

Lombard Street owns a section so steep that in this segment’s width have been designed eight hairpin turns lined with hydrangeas.

hv-USA Californie San Francisco by night 14.09.2016a

  Le soir après le dîner, une promenade en limousine, avec deux arrêts panoramiques salués au champagne, termine dignement cette très mémorable journée. C’est déjà le moment de quitter la cité pour rejoindre notre hôtel à San Mateo.

At night after dinner, a drive in a limousine, with two panoramic stops greeted with champagne, fittingly completes this very memorable day. It’s already time to leave the city and go on to our hotel in San Mateo.

ia-USA Californie Monterey Plage 15.09.2016a

  Le jour suivant, nous longeons la côte du Pacifique vers le sud. Ci-dessus, un crustacé sur une petite plage de Monterey.

The next day, we pass along the Pacific coast to the south. Above, a kind of shrimp on a small beach in Monterey.

if-USA Californie 17-Mile Drive Cyprès Solitaire 15.09.2016a

  Le célèbre “cyprès solitaire” sur la route appelée 17-Mile Drive.

The famous ‘Lone Cypress’ on the 17-Mile Drive.

ii-USA Californie Carmel-by-the-Sea Mission San Carlos Borromeo 15.09.2016a

  Nous faisons un bref arrêt près de la Mission San Carlos Borromeo à Carmel (ci-dessus) mais je n’ai pas le temps de rentrer dans l’église. Le soir, le “dîner mexicain” à Lompoc ne correspond pas à mes rêves sur catalogue: bien qu’arrivés tardivement au restaurant (à 21h 15), nous n’échappons pas à la queue à l’extérieur et à la cohue à l’intérieur.

We make a short stop near San Carlos Borromeo Mission in Carmel-by-the-Sea (above) but I’ve no time to see the inside of the church. At night, the ‘Mexican dinner’ in Lompoc doesn’t tally with my dreams from the catalogue: in spite of our late arrival at the restaurant (9. 15 pm), we have to face the inevitable queue outside and the throng inside.

il-USA Californie Los Angeles Studios Universal 16.09.2016a

Le lendemain matin, nous prenons la route de Los Angeles et après une halte à Santa Barbara, nous déposons aux studios Universal les membres de notre groupe qui veulent visiter ce parc. J’aime mieux renoncer à cette excursion facultative car elle est chère (115$) et je crains les risques de queues à l’intérieur devant chaque attraction. Toutefois les personnes du groupe qui y sont allées sont dans l’ensemble revenues satisfaites de leur journée.  

The following morning, we carry on towards Los Angeles and after a stop in Santa Barbara, we drop at Universal Studios the members of our group who want to visit this park. I prefer not to do this optional excursion for it’s expensive (115$) and I fear the possible queues inside, in front of each entertainment. However the people of the group who did it were on the whole pleased with their day.

im-USA Californie Los Angeles Ace Museum 16.09.2016a

  Je préfère donc rester avec notre guide et notre autocar, qui repasse dans la cité tentaculaire. Ci-dessus, cette tête de Lénine devant l’Ace Museum de Los Angeles est plutôt inattendue au pays de l’Oncle Sam.

So I choose to stay with our guide and our coach, which goes again across the sprawling city. Above, this head of Lenin in front of Los Angeles Ace Museum is rather unexpected in Uncle Sam’s country.

ip-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

  Nous déjeunons dans un restaurant sur le Walk of Fame et là, c’est incroyable, pas de queue et un excellent buffet dans une salle aux tables bien espacées. Quel contraste!  Nous sommes ensuite conduits à Santa Monica où je vais profiter de six heures de quartier libre pour flâner et visiter la ville. Les larges rues des cités américaines, se coupant à angle droit, sont parfaites pour les voitures mais des secteurs commerçants, animés et chaleureux, sont bien aménagés aussi pour les piétons. Mentionnons en passant que les restrooms (WC publics) sont nombreux, grands, très bien tenus et gratuits aux Etats-Unis, ce qui est fort pratique pour le voyageur. Santa Monica est reliée à sa grande jetée en bois par un pont qui enjambe l’avenue du front de mer. Tout l’après-midi, je me promène au soleil dans les rues et sur la jetée et, sur la longue et large magnifique plage de sable blanc et fin, je me trempe les pieds dans le Pacifique. La jetée possède un petit parc d’attractions, le Pacific Park, et compte plusieurs restaurants et bars. J’écris trois cartes postales devant une bière, puis je les poste en ville.

We have lunch in a restaurant on the Walk of Fame, and here, it’s incredible, there’s no queue and we enjoy an excellent buffet with enough space in the vast dining room. What a contrast! We are then driven to Santa Monica where I’ll make the most of six hours of free time to stroll and visit the town. The broad streets of American cities, crossing at right angles, are car-friendly but shopping districts, lively and hearty, are also well designated for pedestrians. By the way let’s mention that restrooms (public toilets) are numerous, large, well kept and free in the United States, which is very convenient for travellers. Santa Monica is linked to its large wood pier through a bridge which spans the sea-front avenue. All the afternoon, I walk in the sun in the streets and on the pier and, on the beautiful long wide beach with its fine white sand, I dip my feet in the Pacific. The pier owns a small entertainment park, the Pacific Park, and has several restaurants and bars. I write three postcards while having a beer and I mail them in town.

ir-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a 

ix-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

Le rideau tombe sur ces dix jours bien remplis. Les conditions météo, irréprochables jusqu’au bout, auront bien compensé les désagréments du voyage. Quelques minutes après la disparition de l’astre du jour, la pleine lune se lève de l’autre côté.

The curtain falls on these eventful ten days. The weather conditions, faultless till the end, will have well made up for the annoyances of the trip. A few minutes after the sinking of the sun, the full moon rises at the other side.

ja-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

iz-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

iu-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

iv-USA Californie Santa Monica 16.09.2016a

A 20h, je retrouve le groupe au complet devant le restaurant où nous allons dîner, le Bubba Gump, situé à l’entrée de la jetée. Comme ailleurs, le repas est très convenable mais gâché par la queue à l’extérieur suivie de l’ambiance bien trop serrée à l’intérieur. Nous arriverons comme toujours très tard à l’hôtel. Le lendemain matin, nous rejoignons l’aéroport de Los Angeles, puis je retrouve Paris-Charles-de-Gaulle le jour suivant de bonne heure, après un vol direct et sans problème avec Air Tahiti Nui. Après la cohue et la longue attente pour la vérification des passeports à Roissy, je récupère ma valise. Ouf, enfin libre! Je n’ai plus qu’à attendre tranquillement mon train direct qui me ramènera à Avignon, muni de riches souvenirs variés et d’une magnifique série de photos.

At 8. pm, I meet the whole group again in front of the restaurant where we will have dinner, the Bubba Gump, situated at the entrance of the pier. Like anywhere before, the meal is pretty good but spoilt by the queue outside followed by the atmosphere much too cramped inside. As usual, we will arrive very late at the hotel. The next morning, we go to Los Angeles airport and then I see Paris-Charles-de-Gaulle again early on the following day, after an eventless Air Tahiti Nui stopless flight. After the throng and the long wait at the passport control in Roissy, I get my suitcase back. Phew, at least I’m free! I just have to wait at peace my train which will take me back straight to Avignon, with a wealth of various memories and a beautiful series of photos.          Huberaime

About Huberaime

Enseignant, né en 1955, passionné de photo, nature, rando et patrimoine provençal. N'hésitez pas à m'écrire si vous voulez gratuitement des photos non filigranées, faire des sorties avec nous ou simplement échanger des impressions: huberaime@hotmail.fr
This entry was posted in Etats-Unis and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to The American West (September 2016) Part 3/3

  1. Pingback: The American West (September 2016) Part 2/3 | PHOTOS OF OUR PROVENCE and Beyond

  2. Joe"s Retirement Blog says:

    A wonderful series about your trip – thank you!

  3. Barbier says:

    Cela m’a rappelé de très bons souvenirs du temps où mon père travaillait sur Los Angeles, en Californie. C’est un pays extraordinaire, aux visages multiples et paysages grandioses ! Merci de nous faire rêver ainsi que partager vos merveilleux voyages !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s